Recherche Menu

Problèmes avec le Poly-B

Qu'est-ce que le Poly-B ?

Polybutylène (Poly-B est le diminutif) est utilisé en construction dans la fabrication des systèmes de plomberie ou de chauffage. Ce polymère possède de nombreux avantages face au cuivre utilisé traditionnellement dans les systèmes d'alimentation en eau potable. Plus souple, moins bruyant, moins de joints nécessaires, le poly-B est beaucoup plus économique que le cuivre pouvant réduire du même coup les frais de main d'œuvre grâce à sa facilité d'installation. Nul besoin d'un expert pour refaire sa plomberie en poly-B.

Dès son apparition sur le marché, ses caractéristiques furent très appréciées et lui permirent de gagner la faveur de tous en matière de plomberie. Après quelque temps, certaines surprises firent leur apparition face au produit. Dépendamment du taux de chlore contenu dans l'eau circulant par ces tuyaux de poly-B, certains tuyaux se détérioraient rapidement causant alors des fuites découlant sur des dégâts considérables. Plus le taux de chlore était élevé, plus la détérioration du poly-B était rapide.

Même chose pour les systèmes de chauffage à eau chaude où la détérioration du poly-B permettait à l'oxygène de s'échapper pour contaminer le système et faire rouiller les composantes de métal, généralement en 3 ou 4 ans après la pose du système.

Plusieurs recours collectifs firent leur apparition, principalement aux États-Unis, où le taux de chlore est généralement plus élevé qu'ailleurs en Amérique du Nord.

Comme le problème est relié au chlore, les endroits où les taux sont très faibles ne sont généralement pas touchés par ce phénomène. Le poly-B est donc efficace lorsque le taux de chlore contenu dans l'eau est très faible. C'est la raison pour laquelle certaines associations dénoncent le fait que le poly-B soit touché par les recours collectifs.

De nos jours, afin d'éviter ce genre de problèmes, les entrepreneurs optent souvent pour le polyéthylène, mieux connu sous PEX, qui est également à la fois très fiable et plus économique que le cuivre d'antan.